Camion d'Amis Lointains au Mali. L'objectif initial de l'association, en 1986, était d'aider la communauté villageoise de Ségué près de Mopti au Mali, en plein pays Dogon (situé à 650 Km à l'est de la capitale Bamako).

Les premières actions ont consisté à l'affrètement en 1988, 1989 et 1990 de camionnettes 404 plateaux, remplies de produits de première nécessité (vêtements, couvertures, médicaments, outillages à main, ...). Ces véhicules étaient conduits par notre vice-président. Celui-ci a toujours veillé depuis-lors à l'équitable distribution et au suivi de l'utilisation des dons chaque année.

L'aide concernait aussi des actions ponctuelles, tel un soutien financier pour l'achat d'un bœuf pour la culture maraichère des jardins des écoles, d'un panneau solaire pour la salle d'opération d'un village isolé, soutien scolaire en fournitures pours les petites écoles de brousse, ...

Grâce au réseau de bénévoles, nous avons pu avec plaisir voir ces objetifs atteints.

Camion d'Amis Lointains en cours de déchargement. Le Prix Servir qui a été décerné au plan local, régional et national par le Rotary Club, nous a donné la possibilité de tenter un projet d'intérêt mondial.

Ce projet bien argumenté par Monsieur Francis GAY BELLILE qui concernait le financement d'une route de 2 km pour desservir Ségué. Ce village perché sur les falaises Dogon était totalement isolé et sans cette route il était impossible de permettre les évacuations sanitaires. Ce projet sera accepté et réalisé par les districts du Rotary de Cognac, de Londres, de Berlin, de Philadelphie et de Bamako pour un montant total de 200 000F.

Nous avions été profondément intéressés par le fait que les femmes du village de Ségué et celles des villages environnants, qui cultivaient leur petite production de coton, ne pouvaient tisser celui-ci, ou le vendre car leurs peignes à carder le coton étaient très usés.

Ces peignes ne se fabricant plus, elles se voyaient privées d'un gagne-pain qui aidait à subvenir aux besoins de la famille.

Petit enfant Malien prenant son bain dans une bassine. De retour en France, nous avons cherché où nous procurer ces peignes qui s'appellent des cardes ou des escasses. Nous leur avons régulièrement envoyés en leur demandant que les bénéfices de ces cardes servent à un projet d'intérêt général au village. Une émouvante convention a été signée par les deux présidentes en 1997 à Ségu. La convention a été respectée et la vente des cardes a permis la construction d'un grenier de prévoyance pour les années de disette.

Depuis quelques années, nous avons la chance de recevoir des aliments hyper-protéines, des Ets ORKIN' de SAINT GEORGES DES COTEAUX, en Charente Maritime.

Les Médecins du Mali et de Bulgarie entre-autres ont été particulièrement heureux de nous signaler les effets bienfaisants qu'ils ont pu constater chez leurs patients particulièrement dénutris.

Nous les acheminons nous-mêmes ou bien nous nous confions ces très précieuses denrées à un réseau d'associations amies, qui à leur tour les distribuent aux Centres de soins qu'elles soutiennent.

Très rapidement les actions de l'association se sont diversifiées vers d'autre pays, de l'Afrique, du tiers monde, et même d'Europe.

L'aide se fait souvent en partenariat avec d'autres associations en fonction des urgences, et des possibilités d'acheminements.

 

Tri du pain par les Amis LointainsPour trouver le financement de ces différentes actions, l'association forte de ses 200 bénévoles, œuvre dans deux directions principales :

  • Le recyclage du pain dur et sa vente pour l'alimentation du bétail. Le pain est conditionné dans des sacs de 8 kg environ et vendu sur les foires et par un réseau de bénévoles.
  • Des brocantes sont régulièrement effectuées par nos bénévoles ainsi que des ventes d'artisanat malien.

Nous avons aussi à notre programme des animations.

 

Chargement des cartons dans un camoin en partence pour le MaliToutes ces actions modestes mais efficaces ont été récompensées par différentes distinctions dont :

  • Le prix "Servir" décerné au niveau national par les rotariens,
  • Le prix des étoiles d'or de la francophonie remis par le Conseil Régional Poitou-Charentes,
  • Le prix Alain de Roany de la Fondation de France pour le bénévolat des jeunes de moins de 18 ans dans notre structure,
  • Le prix du ministère de la condition féminine pour notre action sur les peignes à carder.

Tri des cartons par les Amis Lointains

 

Peignes à carder. Pour traiter la petite production locale de coton, les femmes maliennes ont besoin de peignes à carder afin de réaliser leurs ouvrages.

Cette pratique ancestrale, pour perdurer, nécessite l'acquisition et le renouvellement de ces peignes qui s'usent vite en raison de leur utilisation intensive par toutes les femmes d'une même famille.

L'objectif de l'association est d'acheminer ces peignes depuis la France pour prolonger cette activité économique basée sur le travail du coton, fournir du travail aux menuisiers pour fabriquer les supports, et alimenter tout le réseau de distribution qui vend cette production de vêtements traditionnels, le pagne, et apportant par la même un complément financier indispensable aux ressources de la famille.

 

>

Dernières réalisations